facebook

 
Développement durable

Du végétal bientôt sur nos routes

​​​​​​​Dans le cadre du projet de requalification de l’avenue Alfred Decugis à Hyères, des travaux de voirie financés par TPM ont lieu les 15, 16 et 17 juin. Pour ce chantier, la Métropole opte pour une solution bas-carbone innovante développée par le groupe Eiffage dans laquelle le bitume est remplacé par des liants végétaux. Une première dans le Var !

La Métropole l'affirme : aujourd’hui, afin de répondre aux différents enjeux environnementaux, sociétaux et économiques, la volonté de TPM est de mettre au cœur de toutes ses actions les problématiques liées à l’environnement et au développement durable. Démonstration récemment avec le projet de requalification de l’avenue Alfred Decugis à Hyères qui entre dans sa 2ème phase de travaux : la réfection de la chaussée depuis le chemin du Soldat Macri jusqu’à l'entrée de l'Ayguade.

Dès le 15 juin et ce pendant trois jours, un procédé écologique et unique en France développé par l'entreprise Eiffage : Recytal®-ARM, va être expérimenté pour le retraitement de 17 000 m2 de chaussée sur l’avenue.

Ce procédé a été lauréat de la procédure nationale d’innovation routière portée par le Comité Innovation Routes et Rues (CIRR) en juillet 2017.

Pour rappel, cette 2ème phase de travaux, d’une durée de 2 mois, a débuté en mai avec la réalisation du réseau de fibre optique. Ils font partis d’un plus vaste chantier de requalification de l'avenue Alfred Decugis débutés en septembre 2019, consistant à réduire la largeur de la chaussée de cette voirie jusqu’alors extrêmement rapide afin d’y apaiser la circulation et libérer suffisamment d’espace pour créer une voie verte, vélo et piéton. Cette 1ère phase de travaux a été livrée en décembre 2019. A terme, les usagers pourront ainsi joindre en mode doux le centre-ville et le bord de mer par un cheminement sécurisé, ombragé et agréable.

Un procédé éco-responsable utilisé pour la première fois dans le Var

Pour la réalisation de cette chaussée, la Métropole a donc opté pour un procédé éco-responsable de « bio-régénération » des anciennes chaussées bitumineuses. Après avoir été testé en Gironde et dans l'Hérault, cette technique innovante d'entretien du patrimoine routier est mise en œuvre pour la première fois dans le Var.

C’est un bilan carbone divisé par 10 !

Procedés Recytal®-ARM quesaco ?

Il s’agit d’une solution qui conjugue l’utilisation d’une émulsion végétale biosourcée issue de coproduits de la sylviculture et de l'industrie papetière, nommée Recytal®, et d'un procédé de retraitement à froid en place des couches dégradées (ARM) développé par l'entreprise Eiffage Route. Ce dispositif permet ainsi de réaliser des  opérations « tout-en-un »  de déconstruction, régénération, reconstruction des routes endommagées et présentant des avantages environnementaux majeurs :

  • Économie des ressources naturelles non renouvelables (émulsion végétale) grâce au réemploi des matériaux existants en place ;
Recyclage en place à 100 % des matériaux issus des anciennes chaussées bitumineuses.
  • Aucun recours à des ressources d'origine pétrochimique
  • Réduction des quantités à transporter (pas d’évacuation des matériaux existants ; apport limité de matériaux neufs) et donc limitation des circulations de camions pour l’approvisionnement ;
  • Réduction du délai de réalisation (jusqu’à 6000 m² / jour) avec une remise en circulation immédiate et donc la limitation des nuisances et de la gêne aux usagers.
  • Pérennité de la chaussée augmentée

A noter que ces travaux réalisés par des entreprises locales s’inscrivent dans le cadre de la nécessaire reprise d’activités économiques (liée au Covid 19) encouragée par TPM.

Actualités 

Actualités

Inaugurées ce week-end, les expositions dans plusieurs lieux d'art de Toulon et Hyères sont à voir et à revoir tout l

Jeudi 9 juillet - soit un mois après leur première rencontre - les acteurs économiques et institutionnels du territoire on

La Métropole, compétente pour la collecte des déchets ménagers et assimilés, vous informe que, le mardi 14 juillet et le s

Au 1er juillet, les déchèteries de la Métropole sont de nouveau en accès libre, exceptés les sites de La Seyne-sur-Mer, La

Après deux mois de déconfinement progressif et avec l'arrivée de la saison estivale, la Métropole TPM et son réseau M