facebook

 
Politique locale de l'habitat

Projet de renouvellement urbain

La métropole, dans le cadre de sa compétence en matière de Politique locale de l'Habitat a mis en place des dispositifs de soutien à la rénovation urbaine, visant à transformer des quartiers ou secteurs de ville afin de renforcer leur attractivité.

Une ambition au service des habitants

Après une première génération de rénovation urbaine engagée entre 2007 et 2019, la Métropole Toulon Provence Méditerranée, les villes de Toulon, de La Seyne-sur-Mer s’engagent dans un Nouveau Projet de Renouvellement Urbain, acté par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine. Il concerne deux quartiers prioritaires de la politique de la ville, les deux centres-villes de Toulon et de La Seyne-sur-Mer.

En juin 2019 puis en Novembre 2020, le dossier de présentation du projet de renouvellement urbain de la Métropole a été présenté à l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU). À la suite de ces étapes décisives, la convention pluriannuelle a été signée en Mai 2022. Cette signature fixe les engagements de l’ANRU à hauteur de plus de 19,6 Millions d’euros pour ce grand projet métropolitain, qui va permettre la réalisation sur quatre ans, de plus de 70 millions de travaux.

Le nouveau programme national de renouvellement urbain : un outil au service des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 a acté le lancement du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU).

Dans le cadre fixé par les Contrats de ville, ce programme concourt à la réalisation des objectifs de la politique de la ville par des interventions en faveur de la requalification des quartiers prioritaires présentant d’importants dysfonctionnements urbains. Les objectifs principaux des projets de renouvellement urbain sont :  

  • Renforcer l’ouverture du quartier et la mobilité des habitants,
     
  • Adapter la densité du quartier à son environnement et aux fonctions urbaines visées,
     
  • Favoriser la mixité et consolider le potentiel de développement économique,
     
  • Agir sur la diversité de l’habitat pour favoriser les parcours résidentiels et contribuer au rééquilibrage du parc social à l’échelle de l’agglomération,
     
  • Favoriser la mixité sociale au sein du parc H.L.M.,
     
  • Viser l’efficacité énergétique et contribuer à la transition écologique des quartiers,
     
  • Améliorer les conditions de vie dans le quartier des habitants.

Un projet métropolitain partenarial : 14 partenaires mobilisés

Impulsé par le Gouvernement à travers l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain (ANRU), créée en 2003, le NPNRU de la Métropole associe quatorze partenaires financeurs : l’ANRU, la Métropole, les deux villes de Toulon et de La Seyne-sur-Mer, le Conseil Régional, le Conseil Départemental, la Caisse des Dépôts et Consignations La Foncière Logement, l’ANAH, Action Logement Services, l’Association Foncière Logement, Var Aménagement Développement, Logirem, Toulon Habitat Méditerranée et UNICIL.

C’est la Métropole Toulon Provence Méditerranée, au titre de sa compétence « politique de la ville » qui est Porteur de Projet. Elle a institué un co-pilotage, avec les Villes de Toulon et de La Seyne, porteurs de projet associés, et l’État. Le projet urbain pour les deux centres-villes a été présenté à l’ANRU et ses partenaires financiers en Juin 2019 et Novembre 2020.

Le programme d’investissement s’élève pour les deux centres-villes à 70 millions d’euros TTC pour une durée contractualisée de quatre ans, ces opérations bénéficient par ailleurs des participations réparties de la manière suivante :

 

Une opportunité commune pour deux quartiers prioritaires

À travers le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, la stratégie d’intervention de la Métropole recouvre les points suivants :

  • Procéder à une réflexion globale et articulée à l’échelle des deux centres villes tout en traitant des spécificités de chacun ;
  • Redonner des richesses durables aux centres villes : richesse culturelle, diversité et compétitivité économique et commerciale, qualité environnementale et paysagère, attractivité touristique ;
  • Offrir un cadre de vie de qualité aux résidents actuels et aux futurs résidents (espaces publics, offre de mobilités, commerces et services de proximité…) ;
  • Proposer une offre en logements diversifiée ;
  • Enrayer la dynamique du « tout voiture » spécifiquement dans le centre-ville de La Seyne et répondre aux enjeux d’une mobilité apaisée.

Des quartiers différents dans leur structure urbaine et leur histoire, mais présentant des points communs :

  • Des potentiels extrêmement forts en matière de développement et d’insertion économique : les deux centres-villes tirent parti d’un cadre littoral de grande qualité avec des liens identitaires et fonctionnels avec la Rade et la Méditerranée ;
     
  • Des centres-villes au cœur des dispositifs métropolitains en matière de mode de déplacements et situés à l’intersection du transport en commun (TCSP) terrestre et du TCSP maritime ;
     
  • Une gamme d’équipements publics remarquables : outre les services publics de proximité, deux lycées, une école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE), le centre de formation d’apprentis (CFA) dédié aux métiers de la Mer dans le centre de La Seyne-sur-Mer ; des équipements culturels et artistiques réputés et renouvelés (opéra, théâtre/scène nationale, musées, galeries) scolaires (collèges, lycées, universités) pour le centre de Toulon ;
     
  • Une capacité de diversification de l’offre de logements importante, en termes de mobilisation du bâti existant ou de potentiels fonciers à remobiliser.

Ces quartiers présentent ainsi les atouts nécessaires pour impulser des projets permettant de garantir la diversité sociale et la mixité des usages.

Le projet en quelques chiffres

  • 1 convention pluriannuelle
  • 2 quartiers prioritaires Politique de la Ville identifiés
  • 1 projet de renouvellement urbain sur les 2 centres-villes de Toulon et La Seyne-sur-Mer
  • 70 millions d’euros de travaux programmés
  • 19 millions d’euros de concours financiers ANRU
  • 14 partenaires signataires

Actualités 

Actualités

Les comptes de gestion et des comptes administratifs pour l’exercice 2021 ont été votés ce mardi 28 juin à l’occasion du c

Tourné vers le design à Hyères et vers l’architecture d’intérieur à Toulon, le festival Design Parade a dévoilé les lauréa

Le 6° Festival international d’architecture d’intérieur, Design Parade, a ouvert ses portes hier, à Toulon, avec un parcou

Il aura fallu 3 ans et 122 000 tonnes d’enrochements pour conforter une Grande Jetée déstabilisée par les coups de mer.

Dans le cadre de son partenariat avec l’association « 888 road to the 24h » représentée par son Président Fabrice ROSSELLO