facebook

 
Espace naturel

Salins d'Hyères

Considéré comme l’un des espaces les plus remarquables du littoral varois, le site des Salins d’Hyères est composé de deux unités séparées de quelques kilomètres : les Vieux Salins et le Salin des Pesquiers. Dans le souci de protéger ces paysages où la nature domine, la métropole Toulon Provence Méditerranée a choisi d’assurer la gestion, l’entretien et la mise en valeur du site, propriété du Conservatoire du littoral depuis 2004.

Les Vieux Salins

Attestés dès le Xe siècle (mais probablement plus anciens encore), ils sont composés de différentes petites exploitations salinières indépendantes réunies en une seule unité de production au XIXe siècle. Les Vieux Salins ont ainsi une architecture complexe qui offre aujourd’hui des paysages où la nature domine.

Le Salin des Pesquiers

Situé au coeur du double tombolo de la presqu’île de Giens, ce salin, plus récent (1848), a été conçu d’un seul tenant selon une structure quadrillée quasi-parfaite, typique des salins de Méditerranée. Son bâti salinier conservé marque l’esprit des lieux en faisant largement écho à leur passé industriel.

 

Une gestion au service de la biodiversité

Le plan de gestion des salins mis en oeuvre par la métropole Toulon Provence Méditerranée et le Conservatoire du littoral, assistés du Parc National de Port-Cros et de la ville d’Hyères, comprend deux grands axes d’intervention :

  • Optimiser le patrimoine écologique :
    • Maintenir et développer la valeur écologique et biologique des milieux aquatiques.
    • Préserver les milieux terrestres, la faune et la flore qui leur sont associées.
    • Développer le suivi scientifique du patrimoine naturel.
    • Reconvertir le site industriel des salins en un site naturel à forte valeur biologique.
  • Un accueil raisonné du public :
    • Préserver les zones sensibles de l’impact dû à la fréquentation du public.
    • Permettre une valorisation culturelle et touristique raisonnée.
    • Créer un espace d’éducation à l’environnement et de compréhension des sites.
    • Perpétuer la mémoire de l’activité salinière notamment avec une remise en activité à titre patrimonial.

Le saviez-vous ? C’est par opposition au Salin des Pesquiers « nouvellement » créé que l’appellation de Vieux Salins fut donnée au site de Saint-Nicolas. Notez le singulier du Salin des Pesquiers puisqu’il s’agit d’une seule unité de production à l’inverse des Vieux Salins qui conservent le pluriel des anciennes exploitations indépendantes qui en composent sa mosaïque.

Les partenaires de TPM

  • Le Conservatoire du littoral
  • Le Parc National de Port Cros
  • La Ligue de Protection des oiseaux

Contact

Site des Salins d'Hyères - Toulon Provence Méditerranée

1746 route de Giens 83400 Hyères

Tél. : 04 94 01 36 33

salins-hyeres@metropoletpm.fr

 

Espace Nature des Salins d’Hyères

Rue de Saint-Nicolas Village des Vieux Salins 83400 Hyères

Téléphone : 04 94 01 09 77

Ouvert du mercredi au dimanche.

  • De janvier à mars et de novembre à décembre de 10h à 12h et de 14h à 16h30.
  • D’avril à juin et de septembre à octobre de 9h à 12h et de 14h à 17h30.
  • De juillet à août de 9h à 12h et de 16h à 20h.

Chiffres-clés

  • Vieux salins : 350 ha
  • Salin des Pesquiers 550 ha
  • 73 espaces nicheuses
  • 114 espèces hivernantes
  • 206 espèces migratrices
  • 260 espèces d’oiseaux
  • environ 800 flamants présents en hiver

 

Publication : À la découverte des Salins d'Hyères

 

Cartographie thématique

Actualités 

Actualités

Mercredi 12 décembre, à la Maison de la Mobilité TPM, a été signée une convention de coordination « Sécurité dans les tran

Cette année, en plus du traditionnel village de Noël, du carrousel et de la patinoire, des spectacles dans les rues de Tou

Le Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public de Prévention et de Gestion des Déchets Ménagers et Assimilé

Mardi 10 décembre a eu lieu en Préfecture du Var, la dernière séance de l’année du Conseil Métropolitain de TPM.

Ce vendredi 6 décembre, la Métropole et la Marine nationale ont présenté le projet du futur jardin paysager de 3400 m² et