facebook

 
Biennale Internationale des Jeunes Créateurs d'Europe et de Méditerranée

Milan pour Samuel Payet et Floryan Varennes

Samuel Payet et Floryan Varennes, deux diplômés de l’Ecole Supérieure d'Art et de Design représentent TPM à la Biennale Internationale de la Jeune Création d’Europe et de Méditerranée. Ils exposeront leurs œuvres et seront présents du 22 au 25 octobre 2015 à Milan. Symboles de la jeune création du territoire, ces deux artistes sélectionnés s’ouvrent aux possibles.

La BJCEM est un tremplin professionnel pour les jeunes artistes. Le voyage, la rencontre avec les 600 artistes provenant de 20 pays euro-méditerranéens, les galeristes, l’exposition des œuvres dans des conditions professionnelles, la confrontation à un public… Pour le jeune artiste, la BJCEM est un grand saut dans le monde professionnel de l’art. Floryan Varennes en attend avant tout « la présentation de son travail à un public différent, pour voir sa réceptivité », c’est surtout pour lui le moyen de « s’inscrire dans une génération ».

Avec Samuel Payet ce sont les 2 artistes toulonnais - parmi les 7 français sélectionnés dans la catégorie "arts visuels" et retenus sur les 120 candidatures - qui représenteront la France à la BJCEM. Ils seront à Milan, à la « Fabbrica del Vapore » du 22 au 25 octobre, le weekend de clôture de l’exposition universelle. L’exposition Mediterranea 17 durera jusqu’au 22 novembre.  

La création méditerranéenne française 

Samuel PAYET se questionne sur la machine, le mouvement et la forme. Des sculptures monumentales naissent et se laissent observer dans leurs actions. A Milan, Samuel Payet présentera la sculpture cinétique « Première(s) Ligne(s) »: 4 mètres de haut, du papier se déroule à raison de 1 cm toutes les 3 minutes, une mine de plomb trace une ligne discrète. L’œuvre est programmée pour s’étaler le temps de l’exposition seulement, de la première à la dernière minute. « Les lignes sont aussi des abstractions mathématiques, paradoxalement certaines n’ont pas besoin d’être là tellement elles sont importantes. Cette sculpture est un sablier de 400 m de long ».

Floryan VARENNES, quant à lui, travaille autour du corps par son absence, « le vêtement vidé du corps en devient sa trace ». Ses œuvres combinent « la présence et l’absence, le féminin et le masculin, le merveilleux et l’effroi... ». Son installation présentée à la BJCEM, « Punctum Saliens (Réminiscence / Hécatombe) " est monumentale, 20 m², et tout en détail, en finesse; « ce sont l’attirance et l’aversion qui se proposent au regard » confie Floryan Varennes.

L’ESAD dans la dimension internationale

TPM et l’ESAD sont partenaires de la BIJCEM depuis 2005, 22 diplômés ont été représentés depuis. Jean-Marc Avrilla, le nouveau directeur de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design explique : « participer à la BJCEM permet de poser un regard sur le territoire de TPM et l’ensemble du Var ; de montrer et soutenir le travail de nos diplômés ; d’accompagner les jeunes artistes dans leurs premiers pas professionnels à l’international. C’est l’aventure des possibles qui s’ouvre à eux.»

Après cette édition, un retour de Biennale sera organisé durant un mois en mars 2016, pour la sélection Française au Château de Servières à Marseille.

En savoir plus 
Actualités 

Actualités

L'antenne métropolitaine de La Seyne-sur-Mer procédera au broyage de vos déchets verts du samedi 24 avril au samedi 2

D'ici 2022, le territoire comptera 300 points de charge pour véhicules électriques, déployés sur la voirie, les parki

Règles sanitaires obligent, la station d’épuration AmphitriA ne peut plus recevoir de visites de scolaires.

Comme lors du premier confinement, la villa Noailles vous donne rendez-vous en ligne avec des ateliers en live sur Instagr

Après d'importants travaux de mises aux normes environnementales, techniques et de sécurité, le Pôle de valorisation