facebook

 
Réseau Mistral

Les nouveaux bus propres roulent dans la Métropole

Les 1er bus propres électriques et gaz naturel ont été livrés et sont en circulation sur le territoire de la Métropole TPM. ALSTOM a mis à disposition le 1er bus électrique Aptis dit «démonstrateur» qui servira de test sur l’ensemble du réseau Mistral. Quant aux bus 100% gaz naturel, ils sont d’ores et déjà 17 à circuler sur le secteur ouest du territoire.

Ils étaient très attendus, les nouveaux bus propres de la Métropole TPM ont été dévoilés hier, mardi 3 mars, en présence de Didier Pfleger, président d’Alstom Aptis et de Thierry Durand, directeur du réseau Mistral, tous deux très heureux de présenter les deux premiers modèles : gaz naturel et électrique, de la nouvelle flotte « durable » de la Métropole.

La transition énergétique n'est pas nouvelle pour TPM, qui depuis 10 ans œuvre pour le renouvellement de son parc avec la mise en circulation progressive de bus et bateau-bus hybrides sur l’ensemble du réseau Mistral.

Aujourd’hui, afin de répondre aux défis à venir en matière de mobilité urbaine, son action s’accélère. La Métropole a en effet investi près de 10 M€ dans l'achat de 12 bus électriques propres, silencieux et économiques* du modèle « Aptis » d’Alstom (société française, spécialisée dans les secteurs des transports).

Les tarifs du réseau Mistral ne seront pas impactés par ces investissements car ils seront largement compensées par la diminution des frais de fonctionnement et d'entretien. Le prix du ticket à l’unité reste donc de 1,40 €.

L'autonomie de ces nouveaux véhicules 100% électriques est de 200 km, ce qui est suffisant en ville, indique le président d'Alstom. Ils assureront de ce fait l’intégralité des trajets de la ligne 15 - la 1ère 100% électrique - et d'une partie de la ligne 9.  

Un 1er bus 100% électrique pour tester et former

Pour l’heure, le 1er bus 100% électrique Aptis a été livré ce 2 mars 2020. Il s’agit d’un bus « démonstrateur » mis à disposition du réseau Mistral par Alstom afin de tester ses capacités sur l’ensemble du réseau dans le but d’affiner, si nécessaire, les réglages techniques avant la livraison définitive de l’ensemble de la flotte.

Il va également permettre de former les conducteurs et les équipes de maintenance. En effet, ce bus écologique et respectueux de l’environnement est très différent des modèles de bus que nous sommes habitués à voir sur le territoire. Il est doté d'un poste de conduite quasiment central et de quatre roues directionnelles qui lui permettent de rouler "en crabe", pour manœuvrer et s'approcher avec précision d'un quai; cela permet, entre autres, la montée et descente des personnes à mobilité réduite plus confortable. Ce système et cette configuration caractéristique assure également une meilleure maniabilité et une capacité à tourner dans des rues étroites. Des spécificités auxquelles les conducteurs devront donc s'habituer et qui nécessitent de ce fait une formation personnalisée, afin d’assurer une conduite en toute sécurité.

Enfin, cette nouvelle technologie « électrique » requière des compétences spécifiques qui réclament également la formation du personnel technique.

11 bornes de rechargement efficientes

À ce jour, pour recharger ces véhicules en électricité, 11 bornes de rechargement ont été installées et raccordées au réseau sur le dépôt de Toulon - Brunet (il faut compter cinq heures pour une recharge complète). Ces bornes alimentent la station d’avitaillement pour une capacité portée à 78 bus, permettant de poursuivre le renouvellement de la flotte en bus propres.

Le déploiement des bornes de rechargement des bus électriques a été confié à SYMIELEC Var. Acteur majeur du Département en matière de la mobilité électrique avec son réseau Mouv Elec, il s’est vu transférer, au 1er janvier 2019, la compétence IRVE – Installation pour la Recharge de Véhicules Electriques - de la Métropole TPM.

17 bus au gaz naturel en circulation sur le territoire

Parallèlement au développement de sa flotte de bus 100% électriques, la Métropole TPM se dote également d’une flotte de bus au 100% gaz naturel. 17 de ces bus ont dès lors été livrés au mois de janvier 2020, le premier ayant été mis en circulation le 26 février dernier sur la ligne 18.

Dès le mois de mars, c’est l’ensemble de cette flotte qui sera mise en circulation sur le secteur ouest du territoire (La Seyne, Ollioules, Toulon) :

  • 15 bus standard (12 mètres) : ligne 18 (Sablettes Toulon Blache), ligne 8 (La Seyne - Toulon Blache), ligne 12 (Ollioules - La Seyne)
  • 2 bus gaz articulés (18 mètres) : ligne 1 (Beaucaire Coupiane)
À terme, les bus rouleront au 100% biogaz produit par les stations d’épuration TPM

L'alimentation en gaz de ces bus se fait actuellement par raccordement au réseau GRDF. Le contrat de fourniture de gaz est un mélange 50% gaz naturel / 50% biogaz (issu de production locale - d’usine de méthanisation de la Région).

Performances environnementales du gaz et du biogaz par rapport au diesel :

  • Moins de NOX (- 80% par rapport à un véhicule diesel)
  • Moins de CO2 (100% biogaz : - 80% CO2 par rapport à du diesel)
  • Moins de pollution sonore (- 50% par rapport au bus diesel)
  • Moins d’odeur (0 odeur par rapport au diesel)

Brégaillon : station d’avitaillement en gaz

Des infrastructures spécifiques et sécurisées ont été mises en place au dépôt de Brégaillon pour accueillir des compresseurs de gaz et permettre l’alimentation de 55 véhicules avec une station de maintenance adaptée. Celle-ci est mise en fonctionnement depuis le 20 janvier 2020.

Elle se compose de :

  • 2 postes de charge rapide dont la capacité quotidienne d’alimentation est de 20 bus, permettant une recharge rapide comme dans une station service.
  • 58 postes de charge « lente » dont la capacité quotidienne d’alimentation est de 58 bus. Grâce à une perche d’alimentation apposée sur les places de stationnement des bus, elle permet le rechargement complet du bus en gaz en 5h.

TPM s’engage vers une mobilité durable

Ainsi, autour du cœur de ville de Toulon, c’est tout un réseau de transport en commun vert qui fait désormais respirer la Métropole avec plus de 4 millions de km verts effectués par an sur les lignes essentielles du réseau : en périphérie du centre toulonnais, des bus électriques et hybrides, à l’ouest des bus au gaz et à l’est des bus hybrides qui complètent ces lignes.

Sur les 3 883 906 litres de gasoil consommés en un an, la moitié sera ainsi évitée limitant les particules et les rejets nocifs pour la santé.

Et ce n’est qu’un début. Suivant les orientations de son PDU 2015-2025, qui prévoit un transport en commun plus durable, TPM prévoit le renouvellement de près de la moitié de son réseau de bus par des véhicules propres. La Métropole TPM a d’ores et déjà commandé 109 nouveaux bus propres pour son réseau Mistral, pour un montant total de 61 millions d’euros, ce qui porte à 136 le nombre de véhicules propres soit 43% du parc.

Pour rappel, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, du 17 août 2015, impose le renouvellement des flottes publiques à une proportion minimale de 25% de véhicules à faibles émissions d’ici 2025.

Détail de la commande

  • 12 bus électriques de 12 mètres de la marque Aptis d’Alstom

1ère livraison : 1er trimestre 2020

10 millions d’euros

Équiperont la ligne 15 qui sera 100% électrique et la ligne 9 en partie

  • 50 bus gaz de 12 mètres

1ère livraison et mise en circulation : février 2020

29 millions d’euros

Équiperont l’ouest du territoire

  • 47 bus hybrides (rejoignent les 27 actuellement en service)

26 bus articulés de 18 mètres et 21 bus de 12 mètres

1ère livraison et mise en circulation : début 2021

22 millions d’euros

Équiperont la périphérie du centre toulonnais

Actualités 

Actualités

Mercredi 21 octobre, au Palais du Commerce et de la Mer, a eu lieu le lancement d’Hynomed, société de distribution d’hydro

S'ils sont déjà occupés par plusieurs centaines d'étudiants, "Les Beaux-Arts" et "La Maison de la créativité", deux pièces

Vendredi 16 octobre 2020, les bâtiments des Beaux-Arts et de la Maison de la Créativité du nouveau quartier Chalucet ont é

Après quatre jours de festival, le palmarès du 35e Festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mod

Une enquête publique portant sur le projet de modification du tracé du sentier le long du littoral, entre la plage des Bon