En escale à Toulon

Le voyage de l'Hermione en 2018

TPM et la ville de Toulon accueilleront pour la première fois en avril prochain l'Hermione, la frégate symbole de Liberté d'hier et d'aujourd'hui.

C'est sous la bannière Libres ensemble de l'Atlantique à la Méditerranée que l'Hermione larguera les amarres le 30 janvier 2018 de Rochefort, son port d'attache et fera escale dans 12 ports, dont Toulon du 5 au 9 avril. A son bord, ce sont 350 gabiers, mobilisés par l'Organisation Internationale de la Francophonie et par l'Association Hermione-La Fayette, qui partagent les mêmes valeurs de liberté et de fraternité et veulent vivre une aventure humaine et maritime d'exception.
C'est pour ces mêmes idéaux qu'en 1780 le marquis de La Fayette embarque, au nom de la France, à bord de l'Hermione du port de Toulon pour apporter soutien militaire et financier aux troupes Américaines dans leur guerre d'indépendance contre les Anglais.
La reconstruction de l'Hermione rend donc hommage à La Fayette et à la solidarité entre les hommes dans l'esprit du mouvement Libres Ensemble.
Toulon est fière aujourd'hui d'accueillir ce bateau si emblématique et chargé d'histoire pour notre territoire.

Le Projet 2018

« Pour que vive la liberté, il faudra toujours que des hommes se lèvent et secouent l’indifférence ou la résignation ».


Ces mots de La Fayette illustrent avec justesse le projet commun d’aventure maritime et humaine porté par l’association Hermione-La Fayette et l’Organisation internationale de la Francophonie. Partageant les valeurs de liberté, de solidarité et de paix, l’institution emblématique de la langue française se joint à l’association Hermione-La Fayette pour un voyage au long cours de l’Atlantique à la Méditerranée sur la frégate de la liberté avec à son bord, parmi les 350 matelots, une centaine de jeunes mobilisés par la Francophonie au titre de gabiers volontaires.

Ressortissants de 34 États et gouvernements membres de la Francophonie, ces jeunes viennent entre autres du Vietnam, de la Moldavie, de l’Arménie, de la Suisse, de l’Égypte, de Madagascar, de la République Démocratique du Congo, du Mali, du Cap Vert ou encore d’Haïti…
Leurs profils sont multiples : étudiants, jeunes professionnels, médecins, entrepreneurs, ingénieurs, professeurs… Ils se retrouvent autour de l’envie de relever un défi commun et de vivre une histoire exceptionnelle.

 

L’Hermione débutera son voyage le 30 janvier 2018 et sera de retour dans son port d’attache à Rochefort, en Charente-Maritime, le 16 juin de la même année. Le programme prévoit onze escales : La Rochelle, Tanger, Barcelone, Sète, Toulon, Marseille, Port Vendres, Bastia, Portimão, Pasaia, Bordeaux.

Avancer ensemble

Embarquer sur un navire tel que l’Hermione, à travers l’apprentissage du matelotage, c’est d’abord cimenter l’esprit d’équipe.

Sur le grand voilier, tous les matelots sont sur pied d’égalité et doivent être solidaires pour pouvoir manoeuvrer. Être gabier demande de se dépasser physiquement et mentalement, d’apprendre à vaincre ses peurs. Chacun est un maillon indispensable de l’équipage. L’entraide, l’intégration et le respect de chacun, quelles que soient les différences sociales ou culturelles, sont indispensables pour réussir la traversée. Une expérience de vie inédite pour mieux se connaître, mieux connaître l’autre et faire siennes les valeurs du mouvement Libres Ensemble : le respect, la solidarité et la diversité.

Construction et reconstruction

En 1778, dans l’arsenal de Rochefort sur une cale de construction proche de la Corderie Royale, l’Hermione était mise en chantier sur les plans de l’ingénieur Chevillard Aîné. Elle faisait partie, avec la Courageuse, la Concorde et la Fée,d’une série de quatre frégates mises en chantier à Rochefort. Appartenant à la catégorie de frégates dites légères, caractérisées par leur vitesse et leur maniabilité, l’Hermione était équipée de 26 canons tirant des boulets de 12 livres, d’où son nom de« frégate de 12 ». Longue de 44,20 m, large de plus de 11 m, la frégate nécessita 11 mois de travail pour des centaines de charpentiers, forgerons,perceurs, cloueurs, calfats… bagnards… pour un total de plus de 35 000 journées de travail.

À la suite de son périple en Amérique, l’Hermione a eu pour mission d’escorter les navires marchands, allant jusqu’aux Indes. En septembre 1793, l’Hermione, en route pour Brest, fait naufrage sur des hauts-fonds au large du Croisic.

Voilà 25 ans, une poignée de férus d’histoire de la mer se lance dans un projet colossal : reconstruire à l’identique une frégate historique, l’Hermione, capable, comme l’originale,de traverser l’Atlantique sur les traces de La Fayette, symbole du soutien français aux insurgés américains.De ce groupe de mordus d’histoire et de grands voiliers, est née en 1992, l’Association Hermione-La Fayette. Pendant près de 5 ans, ces quelques passionnés vont oeuvrer pour que le projet de reconstruction de l’Hermione devienne une réalité. Le projet est gigantesque et osé, mais la ville de Rochefort le soutient d’emblée. Un défi technique dans le respect de l’authenticité : l’ambition de l’Association Hermione-La Fayette est de reconstruire le plus fidèlement possible à la frégate d’origine, tout en tenant compte des contraintes réglementaires actuelles, notamment en matière de navigabilité : un navire de plus de 65 m de long portant trois mâts et 2 200 m2 de voilure. Un navire dont la coque est entièrement réalisée en chêne. L’association, qui est constructeur et armateur, coordonne le financement et la communication, mais aussi les nombreux bénévoles que ce projet a fait rêver. Une aventure qui, dès la mise en route du chantier, était destinée à être partagée avec le public, le véritable générateur de fonds de cette opération inédite.

A bord, 350 gabiers libres ensemble

Partageant les valeurs de liberté, de solidarité et de paix, l’association Hermione La Fayette a proposé à l’Organisation internationale de la Francophonie de rejoindre son périple 2018 qui mène la frégate historique de l’Atlantique à la Méditerranée. L’espace méditerranéen est perçu aujourd’hui comme un espace de fractures et de frontières, en proie à de nombreuses crises migratoires, politiques et sécuritaires. Ce voyage veut, fort des jeunes embarqués issus d’une trentaine de pays différents, transmettre un message humaniste et pacifique, créer du lien et des échanges, et enfin, valoriser la mobilité et la diversité.Voyager à bord de l’Hermione, c’est devenir un ambassadeur du mouvement Libres Ensemble. L’initiative Libres Ensemble, lancée par les jeunes de la Francophonie en 2016, est un mouvement citoyen de la jeunesse francophone qui promeut la paix et le respect comme un droit inaliénable, la diversité comme une richesse à chérir, la solidarité et le vivre ensemble comme un choix irrévocable. L’entraide, l’intégration et le respect de chacun, quelles que soient les différences sociales ou culturelles, sont indispensables pour réussir la traversée mais aussi pour s’approprier les valeurs défendues par le mouvement Libres Ensemble. Être gabier demande à se dépasser physiquement et mentalement, d’apprendre à vaincre ses peurs. Chacun est un maillon indispensable de l’équipage. Il s’agit également de permettre aux jeunes gabiers, mais aussi aux milliers de personnes qui les suivront, de porter un plaidoyer fort en faveur de la paix, de la liberté, de la solidarité, du respect et de la diversité.

"Sur l'Hermione, les gabiers prennent conscience que pour faire avancer le bateau il faut que tout le monde oeuvre ensemble. Sur l'Hermione, les gabiers développent des qualités très utiles dans le monde professionnel et dans leur vie personnelle. D'abord, ils apprennent l'esprit d'équipe : sur un grand voilier comme l'Hermione, ils comprennent qu'ils sont tous dans une situation d'interdépendance, que seul on ne peut rien faire, que pour faire avancer le bateau il faut que tout le monde oeuvre dans la même direction". Commandant, Yann Cariou.

Calendrier

  • 30 janvier 2018 Départ de ROCHEFORT
  • 1 au 20 février LA ROCHELLE
  • 9 au 13 mars TANGER
  • 24 mars BARCELONE
  • 27 mars au 2 avril SÈTE
  • 5 au 9 avril TOULON
  • 10 avril LA CIOTAT
  • 12 au 16 avril MARSEILLE
  • 20 au 22 avril PORT-VENDRES
  • 27 au 29 avril BASTIA
  • 8 au 10 mai PORTIMÃO
  • 18 au 20 mai PASAIA
  • 10 au 13 juin BORDEAUX
  • 16 juin Retour à ROCHEFORT

L'Hermione et la vocation maritime bien ancrée du territoire

Depuis plus de 10 ans, TPM a été l'initiateur et l'animateur de grands projets et actions dans le domaine maritime, en accueillant ainsi deux Tall Ships Regatta en 2007 et 2013, en soutenant des courses de notoriété internationale comme la Sailing World Cup ou le Tour de France à la voile et dernièrement l'accueil de la seule escale française des Louis Vuitton America's Cup World Series. Rappelons aussi que c'est du port de Toulon qu'est partie la flotille de La Fayette en 1780... Toulon fut d'une certaine manière la première porte des Amériques, de par ses grandes figures de marins, souvent originaires de Toulon, son activité navale et son arsenal militaire d'où sont sortis de nombreux navires prestigieux. C'est dans le cadre de cette politique dynamique nautique que l'agglomération toulonnaise s'apprête à accueillir l'Hermione, icône vivante du passé maritime glorieux du territoire...

Escales et escale de Toulon

À chaque escale, l’arrivée à quai est un événement en soi : manoeuvres du navire, chants de marin entonnés par les gabiers en l'honneur de la ville hôte. Tous les jours, quand le navire est à quai, des visites de la frégate sont organisées par les gabiers. Le grand public pourra assister également aux conférences proposées par l’Organisation internationale de la Francophonie sur divers thèmes : diversité linguistique et culturelle, économie et entrepreneuriat, formation, développement durable, créativité et mobilité des jeunes, migration, etc.

Le programme détaillé sera disponible sur les sites de l’Hermione et la Francophonie ainsi que sur la page www.facebook.com/LibresEnsemble

A Toulon, autour de la visite du bateau pendant 4 jours, le public pourra profiter d'un village et d'animations gratuites pour tous, participer à des conférences, expositions, déambulations et spectacles de rue...

Retrouver tout le programme sur notre site et suivez l'actualité de l'escale en ligne...