facebook

 
Transport maritime propre

Toulon, nouvelle "escale zéro fumée"

Aux côtés des villes portuaires de Marseille et Nice, Toulon fait partie du dispositif lancé par la Région Sud "Escales zéro fumée", en faveur d'un transport maritime plus vert et propre. Annoncés en février dernier, les travaux de branchement électrique des quais débutent mi février. TPM va plus loin et impose aux navires entrant dans la rade d'utiliser, dès la saison estivale 2020, un carburant à teneur en soufre réduite à 0,1%. Les partenaires* de la démarche ont scellé leur accord jeudi 16 janvier à Toulon, avec l'objectif "zéro fumée" dans le port de Toulon avant 2022.

Quatre mois seulement après le lancement du plan "Escales zéro fumée" par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, les partenaires* étaient réunis le 16 janvier dans les locaux de TPM, pour annoncer de nouvelles mesures et les objectifs. "Dans un seul but : améliorer la qualité de vie et la qualité de l'air de nos concitoyens", ont déclaré collectivement les partenaires de la démarche. "Car aujourd'hui, les ports, qui ont toujours été un vecteur de richesses et de développement, sont décriés pour la pollution qu'ils engendrent", a notamment expliqué Renaud Muselier, président de la Région et à l'initiative du Plan "escales zéro fumée".

D'où la nécessité d'agir "plus vite et plus loin", et en particulier par l'anticipation des réglementations nationales et européennes, pour l'instauration d'une zone ECA (zone d'émissions contrôlées) en Méditerranée prévue en 2022. En effet, Toulon, après Nice il y a quelques jours, impose aux ferries entrant dans la rade de naviguer avec du fuel à faible teneur en soufre à 0,1%, et ce dès la prochaine saison estivale. L'armateur Corsica Ferries s'est déjà engagé à respecter cette norme depuis... le 15 janvier. "La préoccupation environnementale est essentielle pour une entreprise comme la nôtre", a déclaré Pierre Mattei, "et la coconstruction est nécessaire". Une mesure qui entraîne un surcoût - 1000 euros par escale environ - pris en charge à 50% par les collectivités (Métropole et CCIV). "Les trois ports touristiques avancent ensemble, ce qui fait notre force auprès des armateurs notamment", a précisé Renaud Muselier. 

Une volonté collective qui permet par ailleurs le démarrage anticipé des travaux de branchement à quai dès mi-février 2020 par Enedis. "Nous allons creuser une tranchée, réaliser un poste de livraison, câbler avec du 7MW, ce qui va permettre de raccorder simultanément les trois quais aux ferries", a expliqué Nathalie Alexandre, directrice départementale Enedis. "Et nous allons au-delà en mettant du 12 MW pour votre développement futur", a t-elle ajouté.

"Nous allons donc 5 fois plus loin que ce que la loi impose aujourd'hui, nous allons ainsi diviser par 15 les émissions de soufre dans la Rade et diminuer de 85% les émissions de fumées à quai", a précisé le président de TPM Hubert Falco. "Pour Toulon, cela représente sur une année pour la seule activité ferries, une diminution des émissions de soufre équivalentes à celles de 50.000 voitures".

L’électrification des quais du Port de Commerce de Toulon : travaux dès mi-février

Les dates clés du projet

  • 5 février 2019 : une solution technique avec Enedis est enfin trouvée après des mois de travail de préparation et de concertation.
  • 21 février 2019 : accord entre la Corsica Ferries, la CCI du Var et la Métropole pour engager les études et la réalisation des travaux nécessaires pour le branchement à quai des navires.
  • Mars 2019 : début de la mission CCIV - Cap Ingelec d’élaboration d’une stratégie énergétique pour la Rade.
  • 13 mai 2019 : choix du mode Haute Tension en accord avec l’armateur Corsica Ferries, seul mode capable de supprimer une très grande part de la pollution des navires quand ils sont à quai.
  • Mi février 2020 : début des travaux
  • Fin 2020-début 2021 : branchement à quai du premier navire

Les chiffres

  • Toulon est le 1er port de Méditerranée en termes d’escales pour Corsica Ferries
  • 1 200 accostages par an de ferries représentant 9 000 heures de présence à quai
  • 1,5 million de passagers par an pour les ferries
  • 120 accostages par an de navires de croisière
  • 35 millions d’euros de retombées économiques annuelles

Les travaux prévus

Les équipements pour répondre aux besoins seront mis en œuvre sur le Port de Commerce de Toulon, au niveau des trois quais  - Corse, Minerve et Fournel - à proximité immédiate de la gare maritime Toulon Côte d’Azur (TCA).

Le projet est réalisé en concertation avec la CCI du Var et les acteurs de la communauté portuaire dans le port de Toulon. L’Architecte des Bâtiments de France participe à l’insertion des ouvrages dans leur environnement.

Le projet de branchement des navires à quai est labellisé par les deux Pôles de compétitivité Mer Méditerranée et Cap Energie.

Le montant des travaux publics est estimé à près de 15 millions d’euros HT :

  • Région (CRET + FEDER) : 6.13 millions d’€
  • Métropole TPM : 4.39 millions d’€
  • Conseil Départemental du Var : 3.6 millions d’€
  • État : 0.87 million d’€

L’ensemble des huit ferries qui effectuent des escales à Toulon seront transformés par l’armateur Corsica ferries, qui estime son investissement à plus de 10 millions d’euros.

Ainsi, le montant total des travaux est estimé à près de 25 millions d’euros.

L’usage du fuel à teneur en soufre réduite à 0,1%: un cap d'avance

Les émissions de polluants dans le carburant - La réglementation en vigueur 

La réglementation de l’émission des polluants atmosphériques est définie par la convention internationale MARPOL pour la prévention de la pollution des navires.

Jusqu’au 1er janvier 2020, la réglementation fixait la teneur maximale d’oxyde de soufre (SOx) dans le carburant des navires à :

  • 3,5% pour les navires en général
  • 1,5% pour les navires transportant des passagers
  • et déjà à 0,1% pour tous les navires à quai pendant plus de 2 heures ou pour ceux naviguant en zones d’émissions contrôlées (Manche, Mer du Nord Mer Baltique, Amérique du Nord, Caraïbes).

Depuis le 1er janvier 2020, cette norme vient d’être réduite à 0,5% pour tous les navires alimentés au fuel (cargos, paquebots, ferries, hors zones ECA dans lesquelles le taux est limité à 0,1%).

La Métropole TPM prend les devants

Le souhait de la Métropole TPM est donc d’inciter tous les navires entrant dans la Rade de Toulon et tous ceux restant à quai pendant moins de 2 heures, d’utiliser un carburant dont la teneur maximale d’oxyde de soufre serait de 0,1%.

La Métropole applique ainsi les mêmes règles, plus strictes, imposées aux navires navigants dans les Zones d’Émissions Contrôlées (ECA).

Le plan "Escales zéro fumée" en chiffres

31 millions d'euros investis:

  • 21 millions pour les infrastructures portuaires nécessaires au branchement à quai auxquels s'ajoutent 4,5 millions de Fonds FEDER;
  • 5 millions sécurisés pour les compagnies maritimes désireuses de transformer leurs navires en activité (soit un ticket navire de 300 000 euros pour les compagnies);
  • 1 million pour accompagner l'installation des scrubbers nouvelle génération, ces filtres à particule qui permettent de ne polluer ni l'air, ni l'eau. Ils sont essentiels pour faire disparaître les fumées noires visibles au démarrage des navires quand celui-ci n'est plus branché;
  • 1 million consacré au développement d'une filière Gaz Naturel Liquéfié en région Sud;
  • 1 million pour soutenir les associations de défense de l'environnement et de mesure engagées dans ce dispositif;
  • 2 millions engagés dans le soutien de la filière hydrogène et mixte énergétique sur les ports de la façade.

 

* Sur la photo de gauche à droite: Jacques Bianchi, président de la CCI du Var / Hubert Falco, président de la Métropole TPM et maire de Toulon / Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur / Rébecca Barre - conseillère spéciale représentant Christian Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d'Azur et maire de Nice / Alain Dumort – représentant de la Commission Européenne à Marseille / Nathalie Alexandre, directrice Enedis Var / Pierre Mattei, président directeur général de Corsica Ferries

Actualités 

Actualités

Le Rugby Club Toulonnais a repris le chemin de l’entraînement, ce lundi après-midi, sur la pelouse du stade Marcel Bodréro

Le 25ème Tour des Alpes maritimes et du Var a été remporté dimanche par Nairo Quintana (Arkea - Samsic).

Visite de chantier, ce 20 février au matin, le long du Boulevard Commandant Nicolas : la mue de l’ancien bâtiment de la Dé

Ce 19 février, les partenaires et acteurs du projet des Halles gourmandes de Toulon ont fait le point sur les travaux, la

Comme en 2019, le final du Tour cycliste - dont les deux premières étapes se dérouleront cette année dans les Alpes Mariti