facebook

 
11ème Festival L'Oeil en Seyne

Le photographe Hans Silvester à l'honneur

La villa Tamaris à La Seyne-sur-Mer accueille le photographe Hans Silvester pour une rétrospective intitulée « Retour de voyages » du 27 septembre au 9 novembre 2014.


 

« Comment vivre sans inconnu devant soi ? écrivait René Char. Je réponds : impossible. Le désir, le besoin d’aller vers d’autres cultures, d’autres horizons, d’autres hommes, m’habite depuis toujours. La curiosité n’est pas un vilain défaut. Soif d’apprendre, de connaître, elle ouvre l’esprit à la diversité, lui donne un aperçu de ce que peuvent partager les habitants de la Terre. » Ces quelques mots d’Hans Silvester décrivent très bien sa façon d’envisager la photographie, comme moyen d’aller vers l’autre, de nous faire découvrir la beauté du monde et de nous alerter sur sa précarité.

La villa Tamaris à La Seyne-sur-Mer dans le cadre du 11ème Festival L’Œil en Seyne accueille le photographe Hans Silvester, reporter, ethnologue, sociologue et militant. Du 27 septembre au 9 novembre laissez-vous guider à travers « Retour de voyages », une rétrospective empreinte de ses différentes rencontres avec la nature, les peuples, l’environnement, la culture. « Le voyage commence quand on l’imagine. (…)Le sujet, le vrai sujet, se cache dans les limbes de l’inconnu, justement. (…) Voilà pourquoi j’ai toujours préféré décider moi-même de mes reportages : personne ne pouvait m’obliger à planifier. » Cet homme libre a beaucoup voyagé en Afrique où il a rencontré les peuples de l’Omo, ces peuples nomades d’Ethiopie. Mais sa vie de photographe est également marquée par la culture gitane et tzigane.

À 18 ans, Hans Silvester né en Allemagne, prend la route pour un long voyage à travers l’Europe au terme duquel il choisit de s’installer en Provence, où il vit toujours avec sa femme Dora. Tous deux « aiment la vie et nous invitent à la sérénité » affirme Jacqueline Franjou, présidente du Festival International de photographies et qui les connait bien. Hans et sa femme Dora ont toujours été présents, de manière amicale, aux précédentes éditions de L’Œil en Seyne. Il paraissait naturel de rendre hommage à ce grand photographe qui, à travers ses clichés, nous donne une belle leçon d’humanité.

 

À ne pas manquer ! Du 27 septembre au 9 novembre à la villa Tamaris Centre d’Art, La Seyne-sur-Mer.

Bon plan : Depuis la station maritime du port de Toulon, vous pouvez rejoindre la villa Tamaris, en navette maritime. Horaires sur le site du réseau Mistral.

En savoir plus 

Plus d'infos sur le site de l'Oeil en Seyne

 

Actualités 

Actualités

​​​​​​​Les 3 quais du port de commerce de Toulon s’apprêtent à être totalement électrifiés.

Les comptes de gestion et des comptes administratifs pour l’exercice 2021 ont été votés ce mardi 28 juin à l’occasion du c

Tourné vers le design à Hyères et vers l’architecture d’intérieur à Toulon, le festival Design Parade a dévoilé les lauréa

Le 6° Festival international d’architecture d’intérieur, Design Parade, a ouvert ses portes hier, à Toulon, avec un parcou

Il aura fallu 3 ans et 122 000 tonnes d’enrochements pour conforter une Grande Jetée déstabilisée par les coups de mer.