facebook

 
Pro Sailing Tour

Leyton vainqueur du Final Rush

Samedi 7 août, à 20h45 et 24 secondes, l'ocean Fifty LEYTON, skippé par Sam GOODCHILD, a franchi la ligne d'arrivée située dans la rade de Brest et devient ainsi le grand vainqueur du Final Rush du Pro Sailing Tour 2021 parti de Toulon le 1er août dernier en 5 jours 10 heures et 15 minutes (vitesse moyenne 12,51 noeuds). LEYTON a été suivi de près par : ARKEMA et ARSEP - Solidaires en Peloton. Bravo !

Au soir du samedi 7 août, après 5 jours et demi de mer engagés tout au long du Final Rush, le rideau est tombé sur la première saison du Pro Sailing Tour. Après Brest, La Rochelle, Las Palmas de Grand Canaria, Sam Goodchild et toute son équipe réitèrent une fois de plus au chapitre de la victoire. Ils s’imposent sur cet ultime épisode à l’arrivée d’un parcours de 1650 milles entre Toulon et Brest, ponctué par de nombreux regroupements et une dernière course de vitesse à travers le golfe de Gascogne d’une intensité rare.

Vainqueur LEYTON, suivi d'ARKEMA 

Au final, c’est encore Leyton qui gagne devant Arkema 4, son plus fidèle dauphin qui a franchi la ligne à 21h37min37sec en mettant 5 jours 11 heures et 7 minutes (vitesse moyenne 12,43 noeuds). Ces deux équipages, d’une régularité constante aux avant-postes sur les courses offshore se partagent légitimement les deux premières places du podium général au terme de cette saison 1 du Pro Sailing Tour.

C’est super de pouvoir partager cette arrivée et cette victoire ! Relate Sam Goodchild, skipper de Leyton

Et de poursuivre : " Nous avons eu toutes sortes de conditions… Nous avons sorti toutes les voiles plusieurs fois. Le travail avec l’équipe s’est super bien passé pendant toute la course. Aymeric a fait du super boulot sur la stratégie et la météo. Et Seb connaît très bien les multicoques et maîtrise la course au large. C’était super de pouvoir apprendre de lui. C’était vraiment 5 jours parfaits. La saison s’est passée beaucoup mieux que ce que nous pouvions espérer. On est trois à bord mais il y a beaucoup plus de personnes impliquées pour que le projet fonctionne." Poursuit-il.

Quentin Vlamynck, skipper d’Arkema 4 s'exprime également :

Content d’être sur la terre ferme. Ça a été super rapide, on n’a pas vu le temps passer.

"Il y a toujours eu de l’action, au contact les uns des autres, plein de manoeuvres à faire. On est aussi content de l’emporter sur le fil face à Thibaut… C’était chaud ! On s’est tiré la bourre jusqu’au bout, d’autant plus qu’on a fait une petite erreur à Ouessant qui leur a permis de revenir et de nous mettre la pression jusque sur la ligne. C’était la première fois qu’on passait autant de temps sur le bateau, c’était super instructif. On est physiquement rincé, tout comme le bateau d’ailleurs à l’intérieur duquel c’est bottes obligatoires au terme de cette course engagée ! "

3e position pour ARSEP

La bonne surprise vient de l’équipage aux couleurs de la lutte contre la sclérose en plaques, ARSEP - Solidaires en Peloton qui a franchi la ligne à 21h38 min 34sec en mettant 5 jours 11h et 8 min (vitesse moyenne 12,43 noeuds). Il termine donc à Brest 3ème, à 57 secondes, du trio d’Arkema 4 mené par Quentin Vlamynck. Thibaut Vauchel-Camus et son équipage, auteurs d’une course magnifique, ont été les grands animateurs de ce Final Rush qui leur a permis de donner toute la mesure de leur potentiel. Et de faire une bonne opération puisqu’ils complètent le podium du classement général sur le circuit exclusivement réservé aux trimarans Ocean Fifty.

Le parcours de ce Final Rush était juste génial. On est tous raccords pour dire qu’on a disputé une régate extraordinaire avec du contact, des transitions, des revirements de situation, de l’intensité, du léger, du tactique… On s’est régalé et on est content d’avoir eu un peu de réussite pour jouer notre dernière carte et terminer sur le podium de ce Pro Sailing Tour. On récolte les progrès qu’on a réalisés sur la saison. On a été à l’attaque et plutôt clairvoyant, confie Thibaut Vauchel-Camus, le skipper de Solidaires en Peloton – ARSEP.

Et d’ajouter : « Au terme de ce début de saison, on se rend compte que la flotte est sacrement homogène au top niveau. Ce Pro Sailing Tour nous a donné un champ d’expression vraiment chouette dans un esprit sportif remarquable au sein de la classe Ocean Fifty, avec de la bagarre et beaucoup de fairplay. Le format du circuit nous a permis de montrer ce dont nos bateaux sont capables, en inshore comme en offshore. En trois mois, c’est la première fois qu’on régate autant sur des plans d’eau aussi divers. Le format est là et il fonctionne bien sportivement, comme au niveau des échanges avec nos partenaires, avec les collectivités qui nous ont toutes accueillies comme des rois. Vivement la saison prochaine ! »

Ordre d'arrivée et podium

Ordre d’arrivée du Final Rush 

  • 1/ Leyton (Sam Goodchild, Ayrmeric Chappellier, Antoine Joubert), arrivé le 7 août à 20h45mn 24sec
  • 2/ Arkema 4 (Quentin Vlamynck, Lalou Roucayrol, Etienne Carra), arrivé à 41min 26s du premier
  • 3 / Solidaires en Peloton - ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus, Fred Duthil, Antoine Joubert), arrivé à 57s du second
  • 4 / Primonial (Sébastien Rogues, Matthieu Souben, Julien Villion), arrivé le 7 août à 23h00 23 sec
  • 5 / Ciela Village (Erwan Le Roux, Pierre Brasseur, Vincent Busnel), arrivé 9 août à 22h54.
  • The Arch (Armel Tripon, Benoit Marie, Loïs Berrehar) : abandon suite à un démâtage.

Podium provisoire avant jury et avant l’arrivée de Ciela Village 

  • 1 / Leyton (Sam Godchild) : 43 points
  • 2 / Arkema (Quentin Vlamynck) : 36 points
  • 3 / Solidaires en Peloton - ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus) : 26 points
Actualités 

Actualités

La Métropole TPM, en collaboration avec son prestataire Cy-Clope, déploie depuis le 1er janvier 2024, des réceptacles dest

La Métropole TPM, partenaire de l’école Camondo depuis 2019, a renouvelé lundi 26 février son engagement pour les 5 procha

Le conseil métropolitain s'est réuni ce jeudi 22 février 2024 en Préfecture du Var à Toulon.

Le rapport annuel 2022 sur l'accessibilité recensant l'ensemble des réalisations effectuées par la Métropole TPM

Le tombolo ouest, ce cordon qui comprend la route du sel et la plage de l'Almanarre, est plus que jamais menacé par l