facebook

 
rencontre

Laurent Dessupoiu, sculpteur et peintre

L'équipe du Mini Mag a rencontré Laurent Dessupoiu pour son exposition "la sensation d'un voyage inachevé" à la villa Tamaris...

Jusqu'au 18 mai, la villa Tamaris à La Seyne-sur-Mer propose l'exposition des oeuvres de Laurent Dessupoiu "la sensation d'un voyage inachevé".

L'équipe du Mini Mag en à profiter pour lui poser quelques questions...

Mini Mag : Comment es-tu devenu peintre et sculpteur ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire ce métier ?

Laurent Dessupoiu : je suis autodidacte, c'est à dire que j'ai appris cette passion tout seul suite à un très grave accident de la circulation survenu alors que j'avais 20 ans. Le hasard a fait que cette passion que je cultivais déjà depuis de très nombreuses années m' a permis de pouvoir en vivre.

Mini Mag : Est-ce que tu dessinais beaucoup quand tu étais petit ?

Laurent Dessupoiu : dès mon plus jeune âge je trouvais du plaisir à dessiner mais c'est vers l'âge de 16 ans que j'ai vraiment commencé à pratiquer le dessin et la peinture. L’approche de la sculpture est arrivée plus tardivement.

Mini Mag : Pourquoi tu peins dans le style africain ?

Laurent Dessupoiu : je peins des personnages à influence africaine notamment parce que j'ai vécu en Afrique quand j'étais enfant et que j'en garde de très nombreux souvenirs. Ainsi cette empreinte me permet d'être identifié et reconnu à travers ces personnages.

Mini Mag : Pourquoi mélanger des écritures aux dessins ?

Laurent Dessupoiu : À mon époque, les "mauvaises notes " étaient punies par des travaux d'écritures en boucle d'où l'idée depuis le début d'année 2013, d'explorer une nouvelle technique d'écritures tournées autour de citations permettant de donner à réfléchir. Ce travail d'écriture reprend mon écriture d'écolier de manière superposée et infinie en peinture et au marqueur indélébile, telle la punition des mauvaises notes de mon époque.

Mini Mag : Quels sont les artistes que tu admires le plus ?
Laurent Dessupoiu : Joan Miro, Jackson Pollock et mon ami Antonio Segui sont des artistes que j'affectionne particulièrement.

Contact

En accès libre tous les jours sauf les lundis et jours fériés, de 14h à 18h30.

 

 

En savoir plus 

Cette exposition est aussi prétexte à une belle balade en mer si tu viens de Toulon.

Actualités 

Actualités

​​​​​​​La Maison du Patrimoine, centre d’Interprétation du Patrimoine Métropolitain, inaugurée le vendredi 28 février dern

Mercredi 26 août, la Métropole TPM et la Ville de La Valette-du-Var, vous donnent rendez-vous de 21h à minuit, au Jardin r

TPM fait appel à vos témoignages pour garder en mémoire cet épisode inédit qui marquera la mémoire collective et individue

Entreprises, associations, administrations du territoire TPM : et si vous releviez le défi mobilité !

Comme chaque année, à la mi-juillet, la villa Noailles a organisé ses « Summer workshops » : ateliers gratuits pour les en