facebook

 
Course au large

Au large des Terres Australes

Un mois et une semaine que les marins du Vendée Globe sont en mer. Sur les 27 concurrents, les deux toulonnais sont dans le groupe des chasseurs, en 25e position pour Clément Giraud – Compagnie du Lit/Jiliti et 26e pour Sébastien Destremau Merci pas loin de l’Australie, au large des iles Kerguelen. A revoir les "live" du mercredi soir que le Liberté-Châteauvallon organise avec les marins, pour oxygéner son quotidien.

Cette semaine Clément Giraud - Compagnie du Lit/Jiliti a fêté ses 40 ans dans les 40e rugissants, Sébastien Destremau - Merci s’est fait doubler par Charal en pleine nuit, et est maintenant aux prises avec son pilote en panne. Les aventures de deux marins toulonnais dans cette course mythique sont à suivre sur le site du Vendée Globe, sur leurs réseaux respectifs et en direct et replay avec le Liberté-Châteauvallon pour répondre à vos questions :

Le Liberté - Thema Passion Bleue - Tous les mercredis à 19h - A revoir ici

Sébastien Destremau - Merci, rencontre la nuit du 12 décembre

" J’ai eu une nuit terrible. Ça fait quand même 33 jours qu’on est partis, il était 4h du matin, j’étais un petit peu fatigué, j’arrivais dans l’océan Indien, il y avait des nids de poule partout, j’étais au volant de mon bolide, et là j’ai vu une forme étrange, rouge et noire, dans mon rétroviseur. Il s’est rapproché, m’a fait des appels de phares, m’a klaxonné comme un italien dans un nuage d’écume. Je pensais être tranquille sur cette route. Après tout ce vacarme, il m’a appelé “ Salut Sébastien ! Comment ça va ? Je suis content de te voir “, c’était Jérémie Beyou sur Charal qui me doublait à vive allure. Il est passé tellement vite qu’il m’a enrhumé. Voilà, on a parlé ce matin à la VHF avec Jérémie (Beyou).

Et pour ressentir l’Océan Indien en direct sur Merci : c'est ici 

Clément Giraud – Compagnie du Lit/Jiliti, 40 ans dans les 40e rugissants

Début de semaine dernière Clément Giraud faisait des surfs à 26 nœuds, en direction du Cap de Bonne-Espérance. Et le 11 décembre dernier il a fêté ses 40 ans en plein Océan Indien, avec beaucoup d’humour. Son interview avec Jean-Pierre Dick ce jour-là est savoureuse (à 16’35) ici  

 « Là je suis à 80° de la route depuis un moment. Je vais me caler pour aller chercher un peu d’air et pour être sur le même bord pendant quelques jours. J’ai déjà tout matossé et je ne vais pas tarder à empanner et me diriger vers la longitude du cap de Bonne-Espérance. Il y a deux jours, j’ai un peu poussé la machine et il y a un moment où je me demandais si je n’abusais pas un peu. J’ai fait des surfs à 26 nœuds avec de gros ‘plantés’."

Actualités 

Actualités

La station d’épuration AmphitriA ne peux plus être visitée par les écoles, qu’à cela ne tienne, elle viendra dans les clas

Comme lors du premier confinement, la villa Noailles vous donne rendez-vous en ligne avec des ateliers en live sur Instagr

Après d'importants travaux de mises aux normes environnementales, techniques et de sécurité, le Pôle de valorisation

Dans le palmarès national paru hier 11 avril dans le Journal du Dimanche, Toulon se place au 33e rang - 28 places de mieux

Dans le cadre de sa préparation paralympique aux Jeux Olympiques de Tokyo, l'équipe de paracyclisme a pris ses quarti