facebook

 
Villa Noailles

Ateliers d'été : les belles créations des pitchouns!

Comme chaque année, à la mi-juillet, la villa Noailles a organisé ses « Summer workshops » : ateliers gratuits pour les enfants et les adolescents de la Métropole, animés par des jeunes artistes de la mode, du design, de l’architecture et de la photographie. Pendant 4 jours consécutifs, les créateurs en herbe ont laissé libre court à leur imagination et présenté leurs créations lors du Grand final des ateliers : défilé de mode et expositions étaient au programme !

C’était un super moment ! Voici les mots accrochés à toutes les lèvres des participants des ateliers d’été 2020, enfants et artistes, lors du grand final, jeudi 23 juillet à la Villa Noailles de Hyères. Un moment convivial en présence des parents fiers de leurs progénitures qui est venu clôturer en beauté quatre jours d’ateliers au Centre d’art d’intérêt national sur les thématiques : Mode, Design, Architecture et Photographie.

« Je suis très heureux de vous accueillir pour vous présenter le travail de vos enfants. C’est toujours un moment important et émouvant que de présenter le résultat de 4 jours de workshop. Entame Jean-Pierre Blanc, directeur de la villa Noailles remerciant tous ses partenaires publics et privés.

"C’est une manifestation qui existe depuis que la villa a ouvert ses portes en 2003 et auquel on tient beaucoup ! C’est pourquoi, malgré les contraintes liées à la crise sanitaire, nous avons décidé de poursuivre ces ateliers dans des conditions exemplaires, pour ne pas priver les enfants de ces moments de création." Ajoute-t-il.

Modes, architecture, photographie et design

Du lundi 20 au jeudi 23 juillet, les jeunes créateurs, âgés entre 8 à 12 ans, ont ainsi participé gratuitement à des workshops encadrés par de jeunes professionnels, chacun déjà reconnu dans son métier et gratifié de récompenses :

Atelier Mode

Pour la mode, EMMA BRUSCHI, créatrice de mode et finaliste du 35e Festival international de mode, de photographie et d’accessoire de mode – Hyères (15-19 octobre 2020) a proposé un atelier création de mode avec la nature. Romy, Juliana, Nevada, Jeanne, Mathilde, Mady, Tina, Zoé, Manon ont découvert comment tisser et colorer des vêtements grâce aux plantes et selon la cueillette du jour. Développant ensuite leurs propres créations à partir de techniques artisanales.

« C’était génial ! J’avais déjà tenu un atelier il y a deux ans et cette année, j’avais envie de leur faire fabriquer un vêtement ou accessoire de A  à Z, de leur montrer le processus de tissage et de coloration en se servant de ce qui nous entoure. On a fait plusieurs cueillettes dans le parc de la villa, les filles ont ramassé les plantes qui leur plaisaient et après on a commencé un tissage en mêlant les plantes et la laine. Le 2ème jour, on est allés ramasser des feuilles de figuier pour pouvoir peindre les tissus. Je leur ai montré le processus d’une teinture naturelle. On a créé un métier à tisser en carton où elles ont réalisé leur tissage et ensuite elles ont choisi quel vêtement elles voulaient faire : des robes, des sacs, des chapeaux. Elles ont fait aussi des petites couronnes de fleurs pour agrémenter le tout. » Explique Emma Bruschi.

Atelier photographie

Pour la photographie, ANAIS BOILEAU, lauréate du Prix Elie Saab et du Prix du public / Ville d’Hyères lors du festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode – Hyères 2016, a proposé une approche de l’image photographique comme surface d’expérimentations. Au travers du portait et de la nature morte, Ornella, Marlow, Luna, Sati, Kiro, Agathe, Noa, Jeanne, Thomas et Sarah ont étudié comment travailler la composition d’une photographie en jouant sur les couleurs, les ombres et la surimpression.

« C’était génial ! On a d’abord fait  une nature morte. On devait ramener trois objets que l’on aimait bien avec des couleurs unies que l’on a ensuite mis en place avec des miroirs, des papiers reflétants, plein de petites choses. Ensuite, on a pris une photo. Puis, on a créé un déguisement dans les mêmes tons que notre nature morte pour faire un portrait; on a créé un petit jeu de devinette, le but étant d’associer les photos. » Nous explique Luna.

« Ça c’est très bien passé, ils ont travaillé en groupe de 4-5, chacun y allait de son idée, ça a été un travail collaboratif, certains étant plus timides que d’autres. L’idée était en effet de travailler la composition d’une image de manière ludique. J’aime beaucoup travailler avec le soleil, avec les ombres. Par exemple, on a fait une photo d’une photo en la posant sur des herbes pour créer des ombres. » s’amuse la photographe Anais Boilleau. "La couleur est importante également dans mon travail, je leur ai appris comment créer une harmonie dans une photo en jouant avec les couleurs, le fond, la lumière …. Qu’est-ce qui fonctionne ensemble."

Atelier architecture

Pour l’architecture, CHLOÉ VALADIÉ, architecte invitée pour l’exposition « Houses for Superstars » à la villa Noailles en février et mars 2020 a proposé la réalisation d’une maquette collective d’une micro-ville. Esteban, Antoine, Elya, Basile, Raphaël, Lisa, Anouk, Elisa, Mathilde et Nayeli ont imaginé des architectures du quotidien avec des papiers, des objets empruntés et des éléments organiques puis inventé autant d’histoires qui traversent ce projet collectif.

« Le 1er jour nous avons discuté ensemble et fait la programmation de cette micro ville. Ce qui est arrivé très vite sur la table et que j’ai trouvé très drôle, c’est qu’ils voulaient tous des programmes qu’on ne trouve pas, avec de la couleur. Ils ont ensuite chacun élaboré les plans de leur architecture et choisi les matériaux. Ce qui est hyper chouette, c’est qu’ils ont travaillé ensemble, c’est aussi ce qui m’importait dans cet atelier. Ils ont appris que l’architecture ça se construit, c’est de la minutie, de la concentration mais c’est aussi un vrai job d’équipe ! Chacun a alimenté tous les projets. » Explique Chloé Valadié.

Atelier design

Et enfin pour le design, GRÉGORY GRANADOS, ancien étudiant de l’ESADTPM et lauréat du Grand Prix du Jury Design Parade Hyères et du Prix du Public / Ville d’Hyères en 2019 a proposé une initiation au design et à la manière dont on peut imaginer et fabriquer des objets avec ce qui nous entoure. Jules, Juila, Lucille, Dylan, Esteban, Guillaume, Léo, Manon, Jules Z., Elisa et gwenaëlle ont donc récolté, trié et imaginé des objets à partir d’éléments du quotidien recyclés (bouteille d’eau, bouchon, carton, corde, etc..).

« Dans cet atelier, j’ai proposé aux enfants de venir avec ce que l’on peut considérer comme des poubelles, soit tout ce qui se trouve dans la poubelle jaune chez nous. On a aussi récolté des éléments de la villa Noailles qui « traînaient » dans les ateliers. Avec tous ces éléments de récupération, je leur ai proposé de fabriquer des objets. Il n’y avait pas de fonction définie, ni de thème imposé. J’ai décidé de leur laisser une grande liberté et d’être là, en garde-fou, pour pouvoir les orienter sur la question du design et sur comment on pense un objet de façon intelligente. Ils ont créé un chemin de l’eau jusqu’à une piscine, il y a eu aussi des bâtons de marche, une canne à pêche, un mobile, une sorte de boîte à outils pour dessiner en extérieur, une cigale énigmatique, plein de petits objets assez sympas." Explique Grégory Granados.

De belles réalisations ! Bravo aux enfants, bonnes vacances à tous et on se retrouve à la rentrée pour de nouveaux ateliers. Conclut Jean-Pierre Blanc
Actualités 

Actualités

Les inscriptions pour les ateliers d’initiation artistique "Jeune public" 2020/2021, sont ouvertes !

La 16ème édition du Festival l'Oeil en Seyne se déroulera du 26 septembre au 10 novembre à la villa Tamaris et présen

Dans moins de deux ans, l’ancienne friche industrielle de ce quartier bien connu des Toulonnais aura laissé place à un par

Pour débuter ce Théma #37 intitulé « Passion Bleue », le théâtre Liberté consacre une journée spéciale, au célèbre et trè

Dans le cadre de l’Opération Grand Site, la Ville d'Hyères et la Métropole TPM organisent, du 19 septembre au 30 nove